L'allaitement

Dernière mise à jour : 9 mars 2019



L'allaitement et moi

Je vous donne ma vision, mon ressenti de l'allaitement via cet article.

Comme nous le savons tout(e)s, l'allaitement est largement promu par le milieu médical, le marketing alimentaire et même nos proches.

Il n'existe pas je pense de concrètes vérités.

Juste s'écouter sans se laisser influencer par notre entourage et les sages femmes. Prendre conscience de notre potentiel corporel ou limite de ce corps.

Les tribus nourrissent leur bébé spontanément au sein, c'est ancré en leur cellule, leur corps. Ils sont à l'aise avec cela sans se prendre la tête, ni questionnement ni autre solution d'appoint ou nouvelle génération.

Je regrette presque que mes grands parents, mes parents et plus lointaines générations ont perdu ce naturel. Car qui mieux que nos proches et notre mémoire cellulaire, émotionnelle, transgénérationnelle pour nous épauler dans ce passage vers la Vie.

Voici mon trajet de reflexion sur l'allaitement:

A 4-6 mois de grossesse: Mon souhait post accouchement était le biberon et le lait infantil ou autrement dit le lait en poudre industrialisé.

A 6 mois-9 mois: J'ai été convaincue par le papa de l'allaitement, sage femme, lecture, ami(e)s...

Post accouchement: L'allaitement a été facile à mettre en place. Nous avons formé une bonne équipe bébé-maman, aidée par le soutien des sages-femmes. Les 15 premiers jours furent douloureux et difficiles, les 15 suivants furent difficilent au niveau de la gestion du rythme et de la fatigue accumulée durant ce dernier mois de grossesse, l'accouchement et post accouchement.

>> Si vous êtes plutôt menue: 2 solutions s'offrent à vous soit vous vous alimentez après chaque tétée d'un vrai repas, soit d'un encas et/ou repas, sans cela les conséquences d'un amaigrissement sont conséquentes.

>> Si vous avez de l'embonpoint, l'allaitement est un régime hors norme pour un amaigrissement. En quelque sorte un mange graisse efficace. Soit vous retrouvez votre taille presque initiale, soit vous perdez encore plus. Néanmoins n'ayant pas été dans ce cas de configuration, je vous livre le témoignage d'amies qui ont été en surpoids lors de leur grossesse et ont retrouvé silhouette élancée.

On ne change pas un métabolisme du jour au lendemain, on ne change pas un héritage familial non plus. Beaucoup d'efforts et de courage, il vous faudra. D'autres parts, plus vous avez de naissances, plus le corps s'adapte différemment. Le mental joue aussi.