L'allaitement

Mis à jour : 9 mars 2019



Je vous donne ma vision, mon ressenti de l'allaitement via cet article.

Comme nous le savons tout(e)s, l'allaitement est largement promu par le milieu médical, le marketing alimentaire et même nos proches.

Il n'existe pas je pense de concrètes vérités.

Juste s'écouter sans se laisser influencer par notre entourage et les sages femmes. Prendre conscience de notre potentiel corporel ou limite de ce corps.

Les tribus nourrissent leur bébé spontanément au sein, c'est ancré en leur cellule, leur corps. Ils sont à l'aise avec cela sans se prendre la tête, ni questionnement ni autre solution d'appoint ou nouvelle génération.

Je regrette presque que mes grands parents, mes parents et plus lointaines générations ont perdu ce naturel. Car qui mieux que nos proches et notre mémoire cellulaire, émotionnelle, transgénérationnelle pour nous épauler dans ce passage vers la Vie.

Voici mon trajet de reflexion sur l'allaitement:

A 4-6 mois de grossesse: Mon souhait post accouchement était le biberon et le lait infantil ou autrement dit le lait en poudre industrialisé.

A 6 mois-9 mois: J'ai été convaincue par le papa de l'allaitement, sage femme, lecture, ami(e)s...

Post accouchement: L'allaitement a été facile à mettre en place. Nous avons formé une bonne équipe bébé-maman, aidée par le soutien des sages-femmes. Les 15 premiers jours furent douloureux et difficiles, les 15 suivants furent difficilent au niveau de la gestion du rythme et de la fatigue accumulée durant ce dernier mois de grossesse, l'accouchement et post accouchement.

>> Si vous êtes plutôt menue: 2 solutions s'offrent à vous soit vous vous alimentez après chaque tétée d'un vrai repas, soit d'un encas et/ou repas, sans cela les conséquences d'un amaigrissement sont conséquentes.

>> Si vous avez de l'embonpoint, l'allaitement est un régime hors norme pour un amaigrissement. En quelque sorte un mange graisse efficace. Soit vous retrouvez votre taille presque initiale, soit vous perdez encore plus. Néanmoins n'ayant pas été dans ce cas de configuration, je vous livre le témoignage d'amies qui ont été en surpoids lors de leur grossesse et ont retrouvé silhouette élancée.

On ne change pas un métabolisme du jour au lendemain, on ne change pas un héritage familial non plus. Beaucoup d'efforts et de courage, il vous faudra. D'autres parts, plus vous avez de naissances, plus le corps s'adapte différemment. Le mental joue aussi.

Je conteste le lien anti cancer que l'on donne comme argument aux futures mamans. Pour recevoir beaucoup de femme-mères en massage bien être, je contaste que beaucoup qui ont allaité ont quand même eu un cancer du sein ou ablation d'une tumeur cancéreuse.

Prenez en compte que : Chaque bébé est différent. Chaque rythme est différent.

Je vous dis ici ce que je n'ai pas aimé et inversement ce que j'ai apprécié.

J'ai Aimé, adoré:

* contact chaleureux et émotionnel avec son enfant

* liberté alimentaire ( pas de lavage, dosette, glacière, isotherme, biberon, tétine à nettoyer tous les jours)

* liberté de mouvement: se déplacer sans contrainte et sans questions

* calculé toutes les 3h la tétée à donner fait un bon point de repère

* absence d'odeur désagréable des selles

* absence des rots et retours

* partage sur le sujet et l'expérience de l'allaitement avec les amies

* absence de tâche de lait inlavable, le lait maternel se lave très bien

* la qualité relationnelle avec son bébé

* le lien d'amour qui est davantage exprimé par son baby

* l'indépendance et point de repère de bébé pour prendre le sein (tourne la tête et le corps plus facilement, position habituelle pour la nuit et le jour)

* découverte de la caresse et pincement

* cris, soupirs de plaisir, sourire, regard émouvant, regard de bienveillance, d'amour, de remerciement

* perte de poids plus naturelle

* lait maternel adapté en fonction de la demande et de son âge

* premiers jeux de mains avec les bijoux, les vêtements: découverte des textures, couleurs, douceur du linge pendant la tétée

* maternage

J'ai moins Aimé, moins apprécié:

* l'intendance de la maison et de son entreprise sur toute la période de l'allaitement

* l'absence de rythme des repas de bébé

* manque de sommeil et donc fatigue accumulée

* les réveils réguliers de bébé pour réclamer la nuit

* yaourts, lait de vache, tomate, vinaigrette,choux, citron et autre produit acide sont vites mis aux oubliettes au risque d'avoir des coliques et un bébé qui pleurent sans arrêt

* le manque d'information sur ce dernier sujet de la part des sages femmes, merci aux amies qui m'en ont informé

* l'absence de suivi par une référente en allaitement, d'une épaule à qui parler sur ce sujet

* l'impossibilité de déléguer le biberon à papa avant les 6 premières semaines

* l'utilisation du Tire lait et la mise en place du système

* l'emcombrement important et mal étudié de l'appareil tire lait (surtout si vous aimez bouger , partir en week end en cas d'engorgement, si vous avez un métier autre que le bureau) valisette & appareil lourds

* le prix des téterelles et le kit bonbones, tyuau d'aspiration, ect, vendu à usage personnel en moyenne 45€ à votre charge

* le prix des sacs de congélation pour faire des réserves de lait maternel si vous mettez bébé en nourrice, le sachet de 25 sacs de congélation environs 8€ selon la marque et le prix variable d'une pharmacie à une autre.

J'espère ne pas créer une influence sur vos choix, lisez ce texte comme une observation, un constat basé sur des faits réels que la vie m'a fait connaitre.

A bientôt, Déborah

#allaitement #allaiter #difficultédallaiter #manipulationmédicale #choixdallaiter #nourrirbébéausein #alimentationbébé #bébé #naissance #questionsallaitement #questionsfuturemaman #futuremaman #maman #cancersein #sein

​Par Déborah Termet

Thera'Massage

55 rue de Paris

 22000 Saint-Brieuc

0674516950

©Tous droits réservés 2017

Mentions légales

  • Facebook - Gris Cercle
  • Gris Icône YouTube
  • Instagram
  • Gris Yelp Icône
  • Trip Advisor Thera'Massage bien être
  • Twitter - Gris Cercle